Epidémiologie de l’HTP


L’HTP est relativement rare, on estime sa prévalence à environ 1 % de la population générale, elle peut monter jusqu’à 10 % chez les personnes âgées de plus de 65 ans.1

L’HTP touche davantage les femmes : sa prévalence serait presque 2 fois plus élevée chez les femmes que chez les hommes.2

Les formes d’HTP les plus fréquentes

Dans les pays développés, les groupes 2 et 3 représentent à eux seuls presque l’intégralité des cas d’HTP. 1

Bien que les groupes 2 et 3 représentent une large majorité de patients, il y a en proportion très peu d’informations cliniques et démographiques disponibles sur ces 2 segments de la population. 3

Les formes d’HTP les plus étudiées

HTAP : HyperTension Artérielle Pulmonaire ; HTP : HyperTension Pulmonaire ; HTP-TEC : HyperTension Pulmonaire ThromboEmbolique Chronique ; 
PMSI : Programme de Médicalisation des Systèmes d’Information.

Références:

  1. Hoepper MM, et al. A global view of pulmonary hypertension. Lancet Respir Med. 2016 Apr;4(4):306-22.
  2. Humbert M, et al. Pulmonary arterial hypertension in France: results from a national registry. Am J Respir Crit Gare Med 2006;173:1023-30.
  3. ESC/ERS guidelines 2015. Guidelines for the diagnosis and treatment of pulmonary hypertension: The Joint Task Force for the Diagnosis and Treatment of Pulmonary Hypertension of the European Society of Cardiology (ESC) and the European Respiratory Society (ERS) Eur Heart J 2016;37(1 ):67-119.
  4. Cottin V, et al. Identifying chronic thromboembolic pulmonary hypertension through the French national hospital discharge database. PLoS ONE 2019;14:e0214649.