DP-Ruptures : accès élargi des PUI

2 min de lecture

L’Ordre des Pharmaciens a fait évoluer le portail DP pour élargir l’accès des PUI au DP-Ruptures.

Au regard de la situation sanitaire, l’Ordre des pharmaciens a estimé que les pharmaciens de PUI ont un besoin crucial d’informations sur les ruptures d’approvisionnement des produits. C’est pourquoi, il a fait évoluer le portail DP (Dossier pharmaceutique) pour que les pharmaciens de PUI puissent ” désormais accéder aux informations mises à disposition par les laboratoires abonnés au DP grâce à un moteur de recherche, et ce même pour les médicaments pour lesquels ils n’ont pas déclaré de ruptures d’approvisionnement”, annonce son communiqué. En effet, jusque-là, “les 1.000 PUI abonnées au DP-Ruptures pouvaient accéder aux informations des seuls médicaments pour lesquels elles avaient fait un signalement”, rappelle Le Quotidien du Pharmacien (édition abonnés), en précisant que cette évolution va également bénéficier aux agences régionales de santé qui ont-elles aussi besoin de ces informations.

Cette évolution s’inscrit dans le cadre de la feuille de route ministérielle 2019-2022 pour lutter contre les pénuries et améliorer la disponibilité des médicaments en France. Il répond également à un des souhaits émis par la Cour des comptes en début d’année qui invitait au recours du DP-Ruptures par les PUI. Dans son rapport, la Cour déplorait un faible usage du DP par les hôpitaux, tout en soulignant l’existence d’obstacles à une plus large diffusion liés, notamment, au fait que cet outil avait été développé pour les officines. Il n’a ainsi pas pu être intégré aux systèmes d’information hospitaliers et ne permet pas d’inscrire les médicaments délivrés par la PUI, par exemple. “Le DP est un formidable outil, reconnu par les professionnels de santé, favorisant la collaboration entre tous les acteurs de la chaîne pharmaceutique. Il démontre plus que jamais son utilité durant la crise sanitaire actuelle, et l’Ordre continuera de le faire évoluer, au service des professionnels et des patients”, a affirmé Carine Wolf-Thal, Présidente du Conseil national de l’Ordre des pharmaciens.

Le Quotidien du Pharmacien – 2 juin 2020