Le premier cycle des études de pharmacie confère désormais de plein droit une licence

< 1 min de lecture

Les nouvelles modalités des trois premières années d’études de pharmacie viennent d’être publiées, offrant aux étudiants une diversification des terrains de stage et des découvertes professionnelles.

“Au Journal officiel du 21 novembre dernier, est paru l’arrêté du 25 octobre 2018 qui déclare que “le diplôme de formation générale en sciences pharmaceutiques confère de plein droit le grade de licence à son titulaire”. Outre l’intégration de l’étudiant dans le système licence-master-doctorat, ce texte modifie la durée du stage de deuxième année, qui passe de six à quatre semaines, et le lieu du stage de troisième année qui pourra se faire en officine ou en service hospitalier. Une nouveauté que salue Antoine Soula, vice-président de l’Association nationale des étudiants en pharmacie de France (ANEPF), chargé de l’enseignement supérieur, cité par Le Quotidien du Pharmacien (édition abonnés), expliquant que “jusqu’à présent, les étudiants en pharmacie pouvaient clôturer leurs études sans jamais avoir mis les pieds à l’hôpital”. L’élu qualifie l’ensemble de cette réforme du premier cycle “d’une belle victoire remportée main dans la main avec la conférence des doyens de facultés de pharmacie”.