L’Ordre souhaite séduire les jeunes

2 min de lecture

Le Pharmacien de France – 16 octobre 2020 ; Décision & Stratégie Santé – 15 octobre 2020 ; Le Moniteur des Pharmacies – 14 octobre 2020

Le CNOP lance une campagne de communication sur les canaux privilégiés des jeunes pour les séduire.

Le Conseil national de l’Ordre des pharmaciens (CNOP) a lancé le 14 octobre dernier, une campagne de communication à destination des jeunes “pour mieux faire connaître les missions de santé publique des pharmaciens et la diversité de leurs métiers”. En effet, “une enquête, menée auprès de 1000 jeunes, montre qu’ils sont 92% à avoir une vision positive des pharmaciens, mais seulement 9% à envisager un métier dans la filière et 5% à savoir identifier tous les lieux d’exercice des pharmaciens”, rapporte Le Pharmacien de France. “Il nous a semblé que c’était le bon moment pour le faire, précise la présidente du CNOP. Nous avons voulu sortir des codes institutionnels et nous inspirer de l’univers des séries TV. L’objectif de cette campagne c’est de présenter les pharmaciens comme des héros du quotidien, valoriser leur rôle tout au long du parcours de soins, mais surtout accompagner les jeunes dans leur orientation et leur faire découvrir la diversité de nos métiers”, résume Carine Wolf-Thal citée par Le Quotidien du Pharmacien (édition abonnés).

Pour ce faire, l’Ordre investit le terrain du numérique. En premier lieu, avec un site internet dédié (Les métiers de la pharmacie), dont les visuels ressemblent à des affiches de films policiers. L’internaute pourra en savoir plus sur les études, regarder des vidéos témoignages d’étudiants et découvrir “quel pharmacien il est”. Il pourra ainsi, par exemple, apprendre quelles sont les missions des pharmaciens hospitaliers, qui représentent 10% des pharmaciens et exercent au sein de 3042 établissements. L’Ordre investit aussi les réseaux sociaux. Ainsi, en novembre, le CNOP lancera son compte Instagram et, début 2021, le youtubeur Dr Nozman (qui diffuse à plus de 3 millions d’abonnés des vidéos de vulgarisation scientifique) proposera des stories dans le cadre de la campagne. Enfin, affichages et actions de terrain des pharmaciens, ambassadeurs de leurs métiers, sont prévus, le tempo de la campagne collant à celui de l’année scolaire en matière d’orientation.