Scores SIGAPS et financement de la recherche : des changements majeurs depuis 2021

4 min de lecture


La répartition de l’enveloppe financière MERRI allouée aux établissements de santé pour leurs activités de recherche, dépend notamment des “points SIGAPS” recensés pour les publications scientifiques des auteurs affiliés à ces centres hospitaliers. Un système amendé en 2021.

La dotation socle de financement des activités de recherche, d’enseignement et d’innovation (1,845 Md€ en 2022), allouée au titre des missions d’intérêt général MERRI (missions d’enseignement, de recherche, de référence et d’innovation) est désormais scindée en trois. La circulaire DGOS/R1/2022/110 du 15 avril 2022 précise que 61% de la dotation socle concernera les publications scientifiques (points SIGAPS), 15% la participation et les inclusions dans les recherches (points SIGREC) et 24% l’effort d’enseignement.

Points SIGAPS : chaque chercheur valide ses publications

Rappelons que le Système d’interrogation, de gestion et d’analyse des publications scientifiques (SIGAPS) récapitule toutes les semaines les publications de chaque établissement à partir des nom et prénom des auteurs répertoriés. Ce logiciel recense les publications indexées dans la base de données bibliographique américaine Medline, accessible par le serveur Pubmed.

Au niveau des établissements, c’est la Direction de la recherche clinique et de l’innovation (DRCI) qui recueille les indicateurs. Les administrateurs SIGAPS doivent valider ou invalider les publications de leur périmètre. A charge pour les chercheurs de demander l’ouverture d’un compte SIGAPS à leur DRCI et d’y valider eux-mêmes manuellement leurs publications, notamment pour éviter les erreurs d’homonymie. Si une publication est revendiquée par deux établissements, c’est celui où le chercheur a fait sa validation manuelle qui bénéficie du score. Les données SIGAPS sont exportées par les établissements deux fois par an. Chaque auteur est donc invité à vérifier ses publications pour chacune des deux campagnes de validation. Par ailleurs, depuis 2021, le score des publications scientifiques issu du SIGAPS est comptabilisé par groupement hospitalier (GH) pour l’AP-HP (12 GH), les HCL (4 GH) et l’AP-HM (3 GH).

Nouveau compte fractionnaire SIGAPS : tous les auteurs scorent !

Quant au calcul du score SIGAPS, il résulte de la multiplication d’un coefficient C1, correspondant à la position de l’auteur dans la publication (voir tableau des coefficients ci-dessous), par un coefficient C2 correspondant à la catégorie (au prestige) de la revue. A noter qu’en cas de changement de structure par un chercheur, ses publications de l’année en cours restent prises en compte dans son ancien établissement.

Position de l’auteurCoefficient C1
1er auteur4
2e auteur3
3e auteur2
Autres positions1
Avant-dernier auteur (si au moins 6 auteurs)3
Dernier auteur4
Catégorie de revueCoefficient C2
A+14
A8
B6
C4
D3
E2
NC1

Mais depuis 2021, un “compte fractionnaire auteur” est également proposé, permettant désormais à tous les auteurs d’une publication (et pas seulement à celui en meilleure position pour son établissement) de bénéficier de points SIGAPS. Dans ce nouveau système, on mesure la contribution (la quote-part) de chaque auteur à un article, selon la formule : C1 (position d’auteur/somme des coefficients de positions d’auteur) x C2. En revanche, les listes d’investigateurs ne sont ici plus prises en compte.

Exemple de score SIGAPS et de score SIGAPS fractionné (exemple proposé par l’AP-HP)

Cas d’une publication à cinq auteurs dans l’American Journal of Obstetrics & Gynecology (revue classée A => coefficient C2 = 8 points SIGAPS)Ordre des signatures de l’article : auteurs A, B, C, D, E

Calcul de score SIGAPS non fractionné

AuteurAffiliationMeilleure position d’auteurCalcul C1 x C2Score
Auteur ACHU Nîmes/MontpellierCHU Nîmes/Montpellier4 x 832
Auteur BNecker-Enfants malades (CHU CUP*)  0
Auteur CHôpital Antoine-Béclère (GHU UPS**)Hôpital Antoine-Béclère2 x 816
Auteur DNecker  0
Auteur ENeckerNecker-Enfants malades4 x 832

* Groupement hospitalo-universitaire AP-HP Centre-Université Paris Cité.

** Groupement hospitalo-universitaire AP-HP Université Paris-Saclay.

Calcul de score SIGAPS fractionné

AuteurAffiliationPosition d’auteurCalcul C1 x C2Score
Auteur ACHU Nîmes/Montpellier4  4/14 x 82,29
Auteur BNecker-Enfants malades (GHU CUP*)33/14 x 81,71
Auteur CHôpital Antoine-Béclère (GHU UPS**)22/14 x 81,14
Auteur DNecker11/14 x 80,57
Auteur ENecker4  4/14 x 82,29
  Somme des positions d’auteurs : 14  

Score fractionné par structure :

Les sciences humaines désormais éligibles

Autre nouveauté 2021, les “Journal Citation Reports” (JCR) SSCI (Social Science Citation Index) s’ajoutent désormais aux JCR SCIE (Science Citation Index Expanded) pour le calcul des catégories de revues prises en compte. Cela a pour conséquence d’accroître le nombre de revues classées et d’intégrer de nouvelles disciplines d’intérêt pour la recherche appliquée en santé, relève l’AP-HP.

Par ailleurs, une nouvelle catégorie de revue (A+) a été créée en 2021, réunissant les six revues généralistes les plus prestigieuses : “New England Journal of Medicine”, “Journal of American Medical Association”, “The British Medical Journal”, “The Lancet”, “Nature” et “Science”.

Le score SIGREC également amendé

Par ailleurs, rappelons que le Système d’information et de gestion de la recherche et des essais cliniques (SIGREC) recense les EC en établissements de santé, dont le promoteur est public (établissement de santé, organisme de recherche, université, association, fondation, agence sanitaire). Le score SIGREC résulte de l’addition d’un score S1 (dépendant du nombre d’EC dont l’établissement est promoteur) et d’un score S2 (EC dont il est investigateur). Le score des essais de phase I ou II étant multiplié par deux. Cette année, les études bénéficiant du label Priorité nationale de recherche délivré par le Comité de pilotage national des essais sur le Covid-19 voient leur score SIGREC également doublé. Par ailleurs, un “score inclusion” tient compte dans le SIGREC du nombre de patients inclus dans l’établissement.

François Silvan


Sources :

Ministère des Solidarités et de la Santé. Évolution du modèle de répartition de la dotation socle au titre des MERRI. Avril 2021
https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/ds_evolution-modele_v4-2_20210510_pfe.pdf

APHP. Modifications apportées en 2021 par le Ministère, dans les paramètres de calcul du score SIGAPS. Mise à jour 2022
https://recherche.aphp.fr/publications/