Dialoguer pour améliorer le parcours de soins

2 min de lecture

Le Quotidien du Pharmacien – 2 mars 2020

L’hôpital d’Avranches-Granville a lancé une vaste concertation entre ville, hôpital et patients.

Dans le cadre de la préparation de son projet de santé territorial, la direction de l’hôpital d’Avranches-Granville, qui fait partie du groupe hospitalier du Mont-Saint-Michel, a mené une vaste consultation : neuf réunions ont été organisées, grand public pour un tiers, destinées aux professionnels de santé pour un autre, les trois dernières étant tous publics. “On avancera quand le patient sera acteur de sa santé, affirme Joanny Allombert, directeur du centre hospitalier cité par Le Quotidien du Pharmacien (éditions abonnés). Les gens sont légitimement exigeants, et l’usager a une place à prendre dans la préparation d’un projet de santé de territoire. J’ai été surpris qu’environ trois cents personnes, plus les professionnels libéraux, se soient libérées pour consacrer une soirée à discuter santé. Il y a eu une vraie maturité des débats (…) Quand j’ai recherché des soutiens forts pour ce projet de santé, il m’a fallu 15 à 20 secondes pour convaincre les élus locaux. Le projet est réellement porté par le centre hospitalier et les communautés d’agglomération.” Si le bilan des réunions publiques n’a pas encore été publié, elles ont mis en exergue des difficultés d’accès aux soins pour les populations, ainsi que des problématiques d’éloignement géographique et de transport. Franck Blandamour, pharmacien qui a participé à cette initiative, explique que les professionnels de santé ont également été invités à visiter le service de cardiologie de l’hôpital et que ce dernier devrait mettre à leur disposition un annuaire hospitalier. Il souligne également l’originalité de la démarche du centre hospitalier à inviter le grand public à s’exprimer et salue également la forte implication des professionnels de santé.