Conseils pratiques pour accompagner le geste vaccinal


Dans la pratique de la vaccination, de nombreuses questions peuvent se poser. Cet article a pour but de vous apporter des réponses en faisant le point sur les recommandations, les techniques et les astuces utiles pour votre pratique. Les points-clés sont résumés dans la fiche pratique disponible en téléchargement à la fin de cet article.

  1. Évaluer l’état de santé du patient, les réactions aux vaccins antérieurs et les antécédents médicaux pouvant contre-indiquer de façon temporaire ou définitive la vaccination à venir 1-3
  2. Informer sur l’utilité de la vaccination, son caractère obligatoire ou recommandé au regard du calendrier vaccinal, ainsi que la possibilité d’éventuels effets secondaires 1,4,5
  3. Répondre aux éventuelles questions et obtenir un consentement éclairé 1,3,4

Comme tout geste médical, la vaccination doit être expliquée et consentie1. Ces précautions sont d’autant plus importantes que la responsabilité du prescripteur peut se voir engagée 1,4.
En cas de refus d’une vaccination obligatoire, il est conseillé de noter les informations délivrées et les oppositions reçues dans le dossier médical ou dans le logiciel de gestion de cabinet 5.

  1. Lavage et séchage des mains avant la manipulation du vaccin 3,6
  2. Vérification du vaccin et du diluant s’il y a lieu : DCI, date de péremption et présence d’irrégularité (ex. particule, contamination, dommage) 3
  3. Reconstitution si nécessaire du vaccin en suivant les lignes directrices du fabricant, et en utilisant seulement le diluant prévu à cette fin (diluants non interchangeables) 3,6
  4. Mélange du vaccin en faisant tourner la préparation jusqu’à obtention d’une suspension uniforme (sauf indications contraires) 3
  5. Choix d’une aiguille adaptée au mode et au lieu d’injection, à l’âge et au poids du bénéficiaire de la vaccination 3
  •  Position de vaccination adaptée en fonction de l’âge 7

L’OMS recommande que les nourrissons et les enfants de moins de 3 ans soient tenus par la personne qui s’occupe d’eux pendant toute la durée de l’intervention7. Pour les enfants de 3 ans et plus, l’OMS recommande qu’ils soient assis pour atténuer leurs craintes et leur inconfort, de préférence sur les genoux de la personne qui s’occupe d’eux 7.

L’OMS distingue cinq positions de vaccination en fonction de l’âge : la position couchée, la position du câlin, la position assise droite, la position à califourchon et la position indépendante 6. Ces positions sont illustrées dans la fiche pratique accessible à la fin de l’article.

  • Allaitement des nourrissons recommandé avant ou pendant la séance de vaccination 7
  • Administration d’une solution au goût sucré avant l’injection d’un vaccin chez l’enfant de moins de 2 ans non allaité pendant la vaccination 3
  • Utilisation de moyens de distraction (ex. jouet, conversation, musique) 7
  • Utilisation d’anesthétiques topiques avant l’administration du vaccin 3
  • Attitude calme et rassurante du vaccinateur (ex. parler calmement et éviter les termes anxiogènes) 7
Pré-requis avant toute injection

Avant toute injection, il convient de suivre ce processus de désinfection de la peau 8 :

  • Désinfecter rigoureusement la peau avec de l’alcool ou un antiseptique
  • Attendre le séchage quelques secondes
  • Vérifier qu’il ne persiste aucun excédent liquide
Point sur les injections par voie sous-cutanée (SC) et voie intramusculaire (IM)

La grande majorité des vaccins s’injectent par voie SC ou voie IM 8 .

  • Privilégier une injection au niveau de la face antérolatérale de la cuisse chez le nourrisson et au niveau des deltoïdes chez les grands enfants et les adultes (l’injection dans la fesse est à proscrire) 3,8,9
  • Dans le cas d’injections IM : étirer la peau, la maintenir ainsi avec le pouce et l’index, puis piquer avec l’aiguille inclinée à un angle de 90 degrés d’un geste rapide et en douceur,6,8
  • Dans le cas d’injections SC : pincer légèrement la peau puis piquer avec l’aiguille inclinée à un angle de 45 degrés d’un geste rapide et en douceur 6,8

L’OMS recommande de ne pratiquer aucune aspiration pendant les injections IM car un tel geste peut accroître la douleur 7.
La voie IM peut être préférée pour certains vaccins sur la base de critères d’immunogénicité (Hépatite B, grippe et rage) ou de tolérance (vaccins adsorbés)8. Des précautions particulières s’appliquent chez les sujets thrombocytopéniques ou hémophiles ou les personnes sous anticoagulants8. Chez ces patients, il est recommandé d’administrer le vaccin par voie SC dans la mesure où l’injection intramusculaire peut provoquer des saignements 8.

Point sur l’injection par voie intradermique

La voie intradermique est préconisée à la vaccination BCG 8.

  • Privilégier une injection dans la face externe du bras, à l’union tiers moyen-tiers supérieur 8
  • Étirer la peau et la maintenir ainsi avec le pouce et l’index ,6,8
  • Insérer l’aiguille presque à plat sur la peau, le biseau tourné vers le haut 6,8

L’injection du vaccin BCG se fait lentement jusqu’à apparition d’une papule en peau d’orange, signe d’une injection correcte 8.

Point sur les vaccins sans injection

Si la majorité des vaccins s’administrent par voie parentérale, il existe aujourd’hui quelques vaccins dont l’administration se fait par voie muqueuse 10 :

  • Administration par voie orale (rotavirus)
  • Administration par voie nasale (grippe)

Il convient de se référer au RCP du vaccin concerné pour connaître son mode d’administration, ainsi que les précautions qui s’appliquent 10.

Après l’administration d’un vaccin, il convient de :

  • Jeter immédiatement le matériel de vaccination dans les contenants prévus à cet effet 6,11
  • Se laver les mains 11
  • Presser un coton sur le point d’injection s’il saigne, et appliquer si besoin un pansement adhésif 3,6
  • Surveiller les réactions secondaires immédiates pendant au moins 15 minutes 3,11
  • Remplir le carnet de santé ou le carnet de vaccination 11,12
  • Informer sur les prochaines vaccinations à réaliser au regard du calendrier vaccinal en vigueur 6,13
  • Promulguer des conseils pratiques pour la gestion d’une fièvre ou d’un inconfort éventuel 3
  • Informer sur les mesures pour gérer et signaler les potentiels effets indésirables dus à la vaccination 3

Liens utiles

  • Calendrier des vaccinations
    https://solidarites-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/preserver-sa-sante/vaccination/calendrier-vaccinal
  • Base de données des médicaments
    https://base-donnees-publique.medicaments.gouv.fr/

Références

(1) Vaccination Info Service – Espace professionnel. Précautions avant vaccination. Mis à jour le 16/04/2018. En ligne : https://professionnels.vaccination-info-service.fr/Aspects-pratiques/Acte-vaccinal/Precautions-avantvaccination (Consulté le 13/04/2021).
(2) Vaccination Info Service – Espace grand public. Contre-indications à la vaccination. Mis à jour le 08/12/2017. En ligne : https://vaccination-info-service.fr/Questions-frequentes/Questions-pratiques/Contre-indications-ala-vaccination (Consulté le 13/04/2021).
(3) Gouvernement du Canada. Méthodes d’administration des vaccins : Guide canadien d’immunisation. Mis à jour le 7/12/2020. En ligne : https://www.canada.ca/fr/sante-publique/services/publications/vie-saine/guidecanadien-immunisation-partie-1-information-cle-immunisation/page-8-methodes-administrationvaccins.html#vax (Consulté le 13/04/2021).
(4) Vaccination Info Service – Espace professionnel. Responsabilité du prescripteur. Mis à jour le 18/04/2018. En ligne : https://professionnels.vaccination-info-service.fr/Aspects-juridiques/Responsabilite-en-cas-dedommage/Responsabilite-du-prescripteur (Consulté le 13/04/2021).
(5) Vaccination Info Service – Espace professionnel. Non-respect des obligations vaccinales. Mis à jour le 12/04/2018. En ligne : https://professionnels.vaccination-info-service.fr/Aspects-juridiques/Infractions-etsanctions/Non-respect-des-obligations-vaccinales (Consulté le 13/04/2021).
(6) Organisation Mondiale de la Santé. Organisation d’une séance de vaccination. En ligne : https://www.who.int/immunization/documents/IIP_Module5_fr.pdf (Consulté le 13/04/2021).
(7) Organisation Mondiale de la Santé. Réduction de la douleur au moment de la vaccination. Note de synthèse : position de l’OMS – septembre 2015. 25 septembre 2015.
(8) Vaccination Info Service – Espace professionnel. Administration des vaccins. Mis à jour le 07/10/2019. En ligne : https://professionnels.vaccination-info-service.fr/Aspects-pratiques/Acte-vaccinal/Administration-desvaccins (Consulté le 13/04/2021).
(9) Haute Autorité de Santé. Rattrapage vaccinal en population générale. Recommandation vaccinale. Décembre 2019. En ligne : https://www.has-sante.fr/upload/docs/application/pdf/2020-01/fiche_synthese_rattrapage_vaccinal_population_generale_vf.pdf (Consulté le 13/04/2021).
(10) Vaccination Info Service – Espace professionnel. Tableau résumé des aspects pratiques de la vaccination. Mis à jour le 04/04/2019. En ligne : https://professionnels.vaccination-info-service.fr/Aspects-pratiques/Actevaccinal/Tableau-resume-des-aspects-pratiques-de-la-vaccination (Consulté le 13/04/2021).
(11) Ministère québécois de la Santé et des Services sociaux. Administration des produits immunisants – Procédure à suivre après l’administration d’un produit immunisant. En ligne : https://www.msss.gouv.qc.ca/professionnels/vaccination/piq-administration-des-produitsimmunisants/procedure-a-suivre-apres-l-administration-d-un-produit-immunisant/ (Consulté le 13/04/2021).
(12) Vaccination Info Service – Espace grand public. Carnet de santé ou de vaccination. Mis à jour le 14/05/2020. En ligne : https://vaccination-info-service.fr/Questions-frequentes/Questions-pratiques/Carnet-de-sante-oude-vaccination (Consulté le 13/04/2021).
(13) Vaccination Info Service – Espace grand public. Dois-je me faire vacciner ? Mis à jour le 14/01/2021. En ligne : https://vaccination-info-service.fr/Questions-frequentes/Questions-pratiques/Dois-je-me-faire-vacciner (Consulté le 13/04/2021).