Quelle place pour la vaccination chez le patient diabétique ?

3 min de lecture

Le lien entre le risque d’infections et la présence d’un diabète est désormais démontré dans la littérature plaçant le diabète comme un facteur de risque de sévérité de ces infections (1).

Chez le patient diabétique, un continuum clinique est observé allant de patients colonisés par des pathogènes à potentiel invasif à des patients développant des infections banales plus graves que les sujets sains ou des infections opportunistes engageant le pronostic vital (1). L’immunodépression au cours du diabète est variable et va dépendre de l’histoire naturelle du diabète, des complications présentées mais également des traitements associés. Certaines infections sont particulièrement fréquentes chez le patient diabétique du fait de plusieurs altérations du système immunitaire telles qu’une altération des neutrophiles et une altération de l’immunité cellulaire, décrites au cours du diabète (1).

Une augmentation du risque infectieux démontrée au cours du diabète

Au cours du diabète de type 2, un certain nombre de comorbidités sont fréquemment associées (2) et le risque d’infections est globalement multiplié par un facteur de 1,5 (3). Ces données ont été confirmées dans une étude de cohorte ayant inclus plus de 100 000 patients atteints d’un DT1 ou d’un DT2 et plus de 200 000 sujets témoin non diabétiques appariés pour l’âge et le sexe. Dans cette étude de Carey I. et al, les patients diabétiques avaient un taux significativement accru d’infections, notamment osseuses et articulaires, de sepsis, de cellulites et de pneumonies (4). De plus, ce surrisque était particulièrement marqué dans le DT1 où le risque d’infection osseuse était multiplié par 22,3 versus 4,9 dans le DT2 (4).

Au-delà du risque infectieux, une sévérité des infections retrouvée chez les patients diabétiques

L’étude de Carey I. et al a également pu mettre en évidence que la sévérité des infections était majorée au cours du diabète avec une augmentation des hospitalisations et un taux de mortalité élevé (1) : le risque d’hospitalisation pour infection était multiplié par 3,71 chez le patient DT1 et par 1,88 chez le patient DT2 (4). Il est à noter que 6 % des hospitalisations pour infection et 12 % des décès de cause infectieuse étaient attribuables au diabète (4).

Certaines infections sont accessibles à la prévention vaccinale

Parmi les infections dont l’incidence est augmentée au cours du diabète, certaines sont accessibles à la prévention par la vaccination, notamment les infections à pneumocoques, la grippe et le zona (1). Mais le constat est que le taux de couverture vaccinale chez le patient diabétique en France reste faible (5). Et c’est dans ce contexte que le Groupe de travail multidisciplinaire « Vaccination de la personne diabétique » de la Société francophone du diabète s’est donné pour objectif de rédiger un référentiel et d’analyser le degré de couverture vaccinale, ainsi que les oppositions à la vaccination (6).

CONCLUSION : Le diabète est un facteur important d’augmentation du risque d’infection (1) dont la plupart pourrait être limitée par la prévention vaccinale (6). La diffusion de l’information à la population et aux professionnels de santé est donc indispensable (6).

Références :
1. Sultan A. et al. Risque infectieux au cours du diabète : parlons-en ! Med Mal Metab 2020; 14: 13–20
2. Iglay K. et al. Prevalence and Co-prevalence of Comorbidities Among Patients With Type 2 Diabetes Mellitus. Curr Med Res Opin 2016;32:1243-52.
3. Mor A. et al. Rates of Community-based Antibiotic Prescriptions and Hospital-treated Infections in Individuals With and Without Type 2 Diabetes: A Danish Nationwide Cohort Study, 2004–2012. Clinical Infectious Diseases 2016, 63(4), 50 511.doi:10.1093/cid/ciw345
4. Carey IM. et al. Risk of Infection in Type 1 and Type 2 Diabetes Compared With the General Population: A Matched Cohort Study. Diabetes Care 2018; 41:513-521
5. Verger P. et al. Trends in seasonal influenza vaccine coverage of target groups in France, 2006/07 to 2015/16: Impact of recommendations and 2009 influenza A(H1N1) pandemic. Euro Surveill. 2018;23(48):pii=1700801
6. Sultan A. et al. Le risque infectieux des patients diabétiques et la place de la vaccination. Med Mal Metab 2020; 14: 44–45.

En savoir plus …